Warren LAIN, le YouTuber qui ne vit que pour la musique… Et RadioHead

Warren LAIN, le YouTuber qui ne vit que pour la musique… Et RadioHead

Prof de musique, multi-instrumentiste, songwriter et fan obsessionnel de Radiohead, Warren Lain, 35 ans, est aussi un “YouTuber en col bleu”.

Depuis 2007, ce Californien publie sur sa chaîne des vidéos de théorie musicale et “éducation auditive”, des tutos, reprises et autres selfies vidéos. Pourtant, L’Américain n’aspire pas à devenir un YouTuber star mais plutôt un professeur sans frontières. Pour La Fabrique Culturelle, Warren Lain raconte son expérience.

Warren fait des vidéos. Beaucoup de vidéos : 303 depuis la création de sa chaîne YouTube, WARREN MUSIC, il y a onze ans. Avec un peu plus de 30 000 abonnés, Warren Lain n’est pas (encore) ce qu’on peut appeler une star de YouTube. Il faut dire que cet habitant de San José (baie de San Francisco) ne donne pas toujours dans la facilité. Meilleur exemple en date : “La syncope cachée dans la chanson Videotape” du groupe anglais Radiohead. À l’arrivée, 120 000 vues sur sa propre chaîne et 1,7 million dans un épisode de la série “Earworm” de la chaîne YouTube Vox ayant cité cette vidéo – preuve que l’hyperspécialisation peut payer. En consacrant avant tout le monde plus de temps à percer les mystères musicaux du groupe anglais ayant embrassé le numérique depuis les balbutiements d’Internet qu’à soigner sa propre image ou le design de ses vidéos, Lain est devenu le premier YouTuber à agréger, par la “magie” des algorithmes de Google, une partie des fans les plus mélomanes de Radiohead – aujourd’hui, on ne compte plus ses concurrents.

Je n’avais pas vraiment entendu parler de Radiohead avant 2005. C’est vite devenu mon groupe préféré, grâce à mon colocataire de l’époque, grand fan. Le 10 octobre 2007, Radiohead décide de commercialiser son nouvel album In Rainbows en permettant aux internautes de le télécharger à prix libre, en avant-première sur leur site Internet. Une petite révolution. Après l’avoir écouté ensemble, mon coloc me demande de trouver comment jouer les chansons et de les lui apprendre, choisit le morceau Faust Arp et me dit : ‘Tu te rends compte que tu es peut-être le premier à savoir jouer ce titre en dehors du groupe ? Tu devrais poster ça sur YouTube …

Pas de hasard : Warren Lain est un initié. Formé au piano classique à six ans, membre du Chœur des garçons de San Francisco, puis batteur dans le groupe de jazz de son collège et lycée dirigé par “un prof un poil plus sympa que celui du film Whiplash”, l’adolescent se détourne vite de la notation musicale classique, avant de s’orienter vers des études d’ethnomusicologie. C’est là qu’il commence à concevoir une manière originale d’enseigner la musique sans partition, en combinant connaissances théoriques et approche autodidacte. Le musicien expérimente aujourd’hui un modèle économique reposant à la fois sur ses fidèles internautes (cours sur Skype, tutos à la demande, vente de modules théoriques sur son site web…) que sur des cours individuels ou ateliers (il a notamment organisé une tournée européenne d’ateliers contre le gîte et le couvert !). “Le fait que ma femme ait un job normal aide aussi”, ajoute-t-il sans détour.

Au fil des vidéos, il a réalisé que le but ultime d’un prof de musique n’était pas d’apprendre “bêtement” à reproduire des morceaux. Plutôt de transmettre suffisamment de bases harmoniques, mélodiques et rythmiques pour entraîner son oreille comme on développe un palais, afin de se passer du prof lui-même ! Ou comment “combler le vide entre la musique qu’on aime et celle qu’on crée”, comme il l’explique dans la vidéo de présentation de sa chaîne.

Source : https://la-fabrique-culturelle.sacem.fr

Share Button

Vos commentaires